Après les cinq morts déplorés dimanche à la suite des violences qui ont éclaté à Port-Saïd, la ville connaît son 3e jour consécutif de heurts. Alors que des manifestations ont toujours lieu pour protester contre le déplacement de 39 prisonniers qui doivent être jugés dans le cadre de la tragédie de février 2012 lors du match entre Al Masry et Al Ahly, la police a du intervenir en faisant usage de la force. Des tirs en l’air et des gaz lacrymogènes ont été signalés par les manifestants sur place.