La nouvelle fait encore grand bruit en Egypte, après l’annonce d’un nouveau procès pour les 21 personnes condamnées à mort à la suite du drame de Port-Said, survenu en février 2012. Les personnes sur le banc des accusés, jugés pour les violences qui ont entraîné la mort de 74 spectateurs lors du match entre Al-Masry et Al Alhy, vont avoir droit à une nouvelle audience devant un tribunal égyptien. Certaines peines de mort jugées en première instance pourraient ainsi être ramenées en prison à vie.