Hafedh Hemaied n’est plus le président de l’Etoile Sportive du Sahel. A la suite d’une plainte déposée par trois avocats et 56 « socios » du club, le dirigeant a été démis de ses fonctions par le tribunal de première instance de Sousse, qui a décidé de nommer un comité provisoire à la tête de l’équipe. Après cette décision, les joueurs qui étaient en grève depuis deux jours ont repris le chemin de l’entraînement et retrouveront la compétition dès dimanche pour le compte d’un match retardé de la 15e journée du championnat. Cette affaire n’en est cependant qu’à ses débuts car le président déchu a décidé de faire appel de cette décision de justice.