Absent des terrains depuis la mi-octobre, l’international et meneur de jeu de l’Entente de Sétif, Lazhar Hadj Aïssa, attend toujours une réponse des médecins quant à son avenir, rapporte El Watan. A l’occasion de sa convocation avec l’équipe nationale, le milieu de terrain de 26 ans a été ausculté par Yacine Zerguini, médecin fédéral, membre de la commission médicale de la FIFA et de la CAF. Et là, patatra! Selon Zerguini, mis en garde par le médecin de l’ES Sétif, « le bilan des analyses n’a dévoilé aucune anomalie. Tout est normal. Par précaution et à titre conservatoire, il a été décidé d’attendre l’avis définitif pour se prononcer sur ce cas. » Le cas de Hadj Aïssa est identique à ceux des internationaux français, Lilian Thuram, David Savidan (Monaco) et Remy (Marseille).