Discrètement mais sûrement, Carlos Kameni et l’Espanyol font leur nid en Liga. Quatrièmes, les Perruches peuvent compter sur les performances de leur gardien camerounais qui a joué son deux centième match sous les couleurs de l’autre club de Barcelone, le week-end dernier face à Gijon (1-0). « 200 matches avec le même club, c’est un chiffre important que je n’envisageais même pas quand j’ai signé à l’Espanyol à l’été 2004. J’arrivais d’un club que beaucoup de monde ne connaissait pas ici, dans un des championnats les plus huppés du monde. J’y suis arrivé à force de travail et de courage », savoure-t-il sur le site de la FIFA.