Deux matches, deux défaites. L’expédition japonaise de l’Espérance de Tunis a tourné court. Battus par Al Sadd (2-1) puis par Monterrey (3-2), les champions d’Afrique n’ont pas réussi à faire aussi bien que le TP Mazembe, finaliste 2010. Une déception pour Nabil Maâloul, l’entraîneur des Sang et Or. « Je regrette que nous terminions le tournoi sur une défaite. Nous n’avons pas été assez solides en défense. Nous aurions dû être beaucoup plus rigoureux dans ce secteur. En deuxième période, nous avions mieux joué. Je crois que tout le monde a assisté aujourd’hui à un match de très haut niveau. Je n’ai pas vu passer le temps. Je ne sais pas si les autres ont eu cette impression également. J’ai confiance en l’avenir. L’Espérance aura d’autres grands rendez-vous et la prochaine fois, j’espère que nous obtiendrons de meilleurs résultats« , a expliqué le technicien tunisien sur le site de la FIFA.