Qualifiée pour la phase de groupes de la Ligue des champions après sa victoire sur le Real Bamako en 8e de finale retour, l’Espérance de Tunis a atteint un premier objectif. Si Ruud Krol ne cachait pas sa joie au coup de sifflet final, l’entraîneur des Sang et Or estime que le sacre continental est encore bien loin. « Le Real Bamako s’est avéré comme on s’y attendait une jeune équipe enthousiaste, très technique et forte dans l’occupation du terrain.Nous avons marqué un joli but qui nous a libérés. Il nous a mis en confiance« , a confié le technicien sur le site officiel de la CAF, avant de poursuivre : « Il fallut doubler la marque pour se sentir tranquilles quant au billet du prochain tour. Afin de conserver des ressources pour notre match de mercredi face au CS Sfaxien, notre dauphin, nous avons procédé à un turnover. Nous jouions pour cet objectif: l’accès à la phase de poules. Le plus dur commence à présent.«