José Anigo vient de goûter à la ferveur qui anime les supporters de l’Espérance de Tunis. Le technicien français n’a pas pu diriger comme il le souhaitait la séance d’entraînement de mercredi. La faute à des supporters, qui tenaient à faire part de leur mécontentement à certains joueurs après la déroute contre Al Ahly en Coupe de la CAF le week-end dernier (0-3). Après quelques minutes d’interruption, la séance a finalement pu reprendre.