Candidat de l’Europe à l’élection présidentielle de la FIFA, programmée vendredi, Gianni Infantino bénéficie du soutien de l’UEFA, de la CONCACAF et de la CONMEBOL. A l’issue d’une tournée sur le continent, il assure même disposer du soutien de fédérations africaines. « Je pense que j’aurai du succès en Afrique. J’ai visité beaucoup de pays et rencontré des gens influents. Je pense obtenir plus de la moitié des votes car j’ai quelque chose de concret à offrir au continent« , s’est avancé le Suisse. Des déclarations assez déroutantes puisque la CAF a accordé son soutien officiel au cheikh Salman, l’autre favori du scrutin. Reste à savoir si les présidents des fédérations respecteront les consignes de l’instance dirigeante du football africain.