La FIFA vient de rendre son verdict dans l’affaire des deux matchs amicaux qui ont opposé l’Algérie à la Mauritanie en guise de préparation à la CAN 2017 il y a un an et demi. Considérant que les Fennecs ont fauté en ne prévenant par la FIFA à propos de ces rencontres, l’instance dirigeante du ballon rond a sanctionné la Fédération algérienne (FAF).

« Constatant la violation et le non-respect des articles régissant les matchs amicaux, la FIFA a prononcé une condamnation à l’encontre de la FAF sous forme d’une amende de 5 000 Francs suisses, plus 1000 autres comme débours de traitement de dossier, le tout assorti d’une mise en garde. Cette décision est définitive et n’ouvre droit à aucun appel« , a expliqué la FAF en prenant soin de souligner que cette affaire est « un dossier hérité de l’ancienne équipe fédérale » et que « la commission de discipline de la FIFA aurait pu imposer des sanctions plus sévères« .