Pas de miracle pour Munir El Haddadi. International espagnol à une reprise en 2014 (13 minutes en match officiel face à la Macédoine, 5-1), l’attaquant d’Alavés souhaitait évoluer avec le pays de ses parents, le Maroc. Mais la Commission du Statut du Joueur de la FIFA a rejeté sa demande en mars dernier. Le joueur et la Fédération marocaine (FRMF) s’étaient alors tournés vers le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), mais là encore pas plus de succès. En effet, l’instance indique avoir rejeté la demande l’ancien Barcelonais ce lundi.

« L’arbitrage du TAS s’est déroulé sur une base accélérée afin qu’une décision soit rendue avant le 14 mai 2018, la deadline pour que les associations nationales de football communiquent leur première liste de joueurs pour la Coupe du monde de la FIFA 2018. Le Panel du TAS chargé de cet arbitrage a tenu une audience à Lausanne aujourd’hui. Après délibération, le groupe a rendu sa décision, sans préciser les motifs. La sentence motivée avec les motifs sera émise en temps voulu« , a ajouté le TAS.