Le Nigeria a fini par céder face aux injonctions de la FIFA. Sous le coup d’une suspension de toutes ses sélections et tous ses clubs engagés dans des compétitions internationales, le gouvernement a décidé de faire machine arrière au sujet de la suspension d’activité de la Fédération de football et de la fin du mandat de son président Aminu Maigari ainsi que de tout son Bureau. Le dirigeant et ses collaborateurs avaient été relevés de leurs fonctions après décision de justice, ce qu’avait condamné la FIFA, assimilant cet acte à de l’ingérence politique. Alors q’un ultimatum était fixé au jeudi 17 juillet à minuit, une nouvelle ordonnance est venu annoncer la réhabilitation de la Fédération. Un soulagement pour la sélection nationale féminine des moins de 20 ans, qui doit s’envoler dans les prochains jours pour aller disputer la Coupe du monde de la catégorie au Canada.