La FIFA continue de faire le ménage en son sein. L’instance dirigeante du ballon rond a annoncé ce lundi la suspension de trois dirigeants sud-africains par son comité d’éthique. Ancien directeur exécutif de la Fédération (SAFA), Leslie Sedibe écope de la sanction la plus sévère avec cinq ans de suspension et 20 000 dollars d’amende par le comité d’éthique de la FIFA. Steve Goddard et Adeel Carelse, en charge de la section arbitrage de la Fédération, se sont quant à eux vus infliger une suspension de deux ans. La FIFA reproche à ces dirigeants plusieurs manquements au code de l’éthique mis sur pied par l’instance. Ces sanctions pourraient avoir un lien avec celle infligée à Lindele Kita, suspendu six ans en octobre dernier pour des malversations lors de plusieurs matches amicaux internationaux disputés en Afrique du Sud en 2010.