L’équipe de France, c’est de pire en pire. Après leur week-end surréaliste et leur triste performance sur le terrain, les Bleus en rajoutent une couche. Selon Le Nouvel Observateur, les joueurs de l’équipe de France ont failli en venir aux mains lors du triste épisode du boycott de l’entraînement, dimanche 20 juin. Ce jour-là, les joueurs ont refusé de s’entraîner pour protester contre l’exclusion du groupe de Nicolas Anelka. Remontés dans le bus, les choses ont dégénéré: le ton est vite monté entre certains joueurs emmenés par Hugo Lloris, Bacary Sagna et Yoann Gourcuff, qui ont voulu descendre et retourner à l’entraînement, et les cadres de l’équipe, Franck Ribéry, Eric Abidal et Patrice Evra, qui les en ont empêchés. Ces derniers ont même menacé physiquement les premiers et le tout a failli tourner à la bagarre générale.