A deux jours d’un match historique contre l’Uruguay, le technicien du Ghana Milovan Rajevac sent que son équipe peut devenir la première formation africaine à atteindre le stade des demi-finales d’une Coupe du monde. « Nous pouvons écrire l’histoire, a-t-il assuré. On va essayer de se détendre. » L’entraîneur serbe est aussi revenu sur les qualités de son groupe, qu’il sent monter en puissance: « Nous avons beaucoup de jeunes joueurs qui prennent confiance. La plus grande qualité de cette équipe, c’est son unité. »