A Cotonou, la communauté sénégalaise a suivi avec grand intérêt la première sortie des Lions de la Térenga dans cette CAN 2012 de football. Mais au bout du rouleau, elle est déçue. Le Sénégal a été battu (2-1) par une sélection zambienne plus entreprenante.


(de notre correspondant)

La pilule reste encore amère à avaler pour les Sénégalais. Au lendemain de cette défaite des Lions de la Térenga à l’entame de la CAN 2012 de football, les Sénégalais du Bénin se posent toujours des questions sur la prestation offerte par leurs ambassadeurs en Guinée Équatoriale. « Je n’ai rien compris. Pourtant, dans notre équipe il y a beaucoup d’individualités. Mamadou Niang, Papis Demba Cissé, Demba, Ba… Rien que des buteurs nés« , s’étonne Papa. Le brodeur a complètement perdu le moral. Et pour le consoler, c’est N’Deye, vendeuse de riz gras, appelé shep djen au Sénégal qui dit : « On n’est pas encore éliminé de la compétition. Il nous reste deux matches. Deux matches capitaux qu’on doit absolument gagner pour aller en quarts de finale. »

Mercredi, le Sénégal jouera son deuxième de la compétition. Cette fois-ci, ce sera face au Nzalang National. La sélection nationale équato-guinéenne a le vent en poupe après sa victoire (1-0) acquise sur la Libye en match d’ouverture de la CAN 2012. Autant dire que ce ne sera pas une partie de plaisir pour les Lions de la Térenga qui ont désormais le dos au mur. « Le Sénégal est parmi les favoris de cette CAN. Le match du samedi était un faux pas. Moi j’ai confiance en eux« , martèle Ibrahim, vendeur ambulant de fringues.

Dans cette CAN 2012 de football, le Sénégal a son destin entre les jambes de 23 joueurs dont quelques-uns seront sélectionnés par le coach Amara Traoré afin de bien défendre leurs couleurs nationales.