Guidiala et Oudrhiri, les nouveaux venus en Ligue 1

Deux nouvelles arrivées en Ligue 1 : l'un est Ivoirien, l'autre Franco-marocain. Si le premier arrive en prêt à l'OM en provenance de l'Inter, le second est transféré du Red Star (National) à Nantes. Esquisse de portrait de deux joueurs méconnus du grand public.


Adama Guidiala, “nouveau Balotelli” ou futur flop ?

Passé par l'Entente Sannois Saint-Gratien et le centre de formation du FC Sochaux-Montbéliard, le jeune homme (18 ans) s'apprête à rejoindre l'OM en provenance de l'Inter Milan. S'il est souvent cité comme l'un des plus prometteurs de sa génération auprès des Bocar Djumo, Lorenzo Tassi ou encore Gennaro Acampora, l'Ivoirien n'est pas parvenu à s'imposer en Lombardie depuis son arrivée durant l'été 2011.

Pire, il déçoit tant et si bien qu'il se retrouve rapidement rétrogradé dans la 3e équipe de l'Inter, équivalente aux U19 en France, après avoir été recalé de la Primavera (l'élite chez les jeunes joueurs). On peut alors se poser la question d'un départ trop prématuré de Sochaux chez qui il aura survolé sa catégorie de par sa puissance, sa rapidité et son aisance face au but. Des qualités incitant le célèbre agent Mino Raiola à s'attacher les services de celui qu'il va considérer comme “le nouveau Balotelli”. Les marseillais pourront le constater avec ce prêt de 6 mois même si le joueur d'1m86 serait cantonné à la CFA2. Futur flop en puissance ?

Amine Oudrhiri, le polyvalent

Nouvelle recrue des Canaris, ce Franco-marocain est considéré comme un milieu polyvalent, réputé offensif avec une préférence pour l'axe mais il peut aussi dépanner dans un registre plus défensif. Après être passé par les centres de formation du PSG et de Valenciennes, il rejoint le Racing Levallois (2010/2012) puis est transféré par la suite au Red Star (2012/janvier 2014) pour lequel il va disputer 46 rencontres (pour 3 buts) dont 16 cette saison.

Suffisant pour attirer les recruteurs nantais qui voient en lui un milieu de terrain complet et ne rechignant pas à se mettre au service du collectif. A 21 ans, Oudrhiri voit ici une superbe occasion de briller avec un club de l'élite lui accordant sa confiance. “Le FC Nantes est un grand club de Ligue 1 au niveau historique et du palmarès. Ça va me faire bizarre de côtoyer des joueurs que je regarde à la télé depuis le début de saison“, a-t-il confié au site officiel de sa nouvelle formation. Ne reste plus qu'à s'imposer au sein de l'effectif au côté des Veretout, Bedoya ou du de la révélation malienne Birama Touré.

Avatar photo
Benjamin Pommereau