Vahid Halilhodzic, le nouveau coach de l’équipe d’Algérie, a réuni une trentaine de joueurs à Marcoussis, en région parisienne, pour faire une large revue d’effectif. Problème explique El Watan, de nombreux cadres de la sélection algérienne ont fait le choix de jouer en Arabie Saoudite ou au Qatar. Un choix financier qui s’explique mais qui ne serait pas optimal pour le rendement des joueurs en raison du niveau très moyen de ces championnats. Après la qualification pour la CAN 2012 qui est très compromise, l’Algérie doit aussi disputer les qualifications pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil dans une Poule à priori à sa portée mais pas simple pour autant avec le Bénin et le Mali.