Après six ans d’aventure commune, le Hertha Berlin et Salomon Kalou ont officialisé leur séparation ce dimanche. L’attaquant de 34 ans arrivait en fin de contrat et, sans surprise, il ne sera pas prolongé. Une décision logique au vu de la polémique née en mai lorsque l’Ivoirien avait publié une vidéo montrant son retour dans le vestiaire en train d’ignorer les gestes barrières et en se vantant d’être payé sans jouer ni s’entraîner.

«J’ai passé un moment fantastique au Hertha BSC avec d’excellents coéquipiers, managers et fans – que je respecte tous beaucoup. Cependant, je suis toujours très désolé pour ce qui s’est passé à la fin. Cette fin ne reflète pas du tout mon passage au Hertha», a regretté l’ancien Lillois sur le site officiel du club. La formation allemande a d’ailleurs tenu à saluer «la chaleur et l’humanité énormes» de l’Eléphant.

A l’inverse des autres partants, Kalou n’a toutefois pas eu droit à une petite cérémonie pour fêter ses adieux. Il «n’est pas satisfait de la situation actuelle et préférerait dire au revoir à une date ultérieure», a commenté le Hertha. Il s’en va sur un bilan de 53 buts et de 16 passes décisives en 173 matchs avec Berlin, dont seulement 7 cette saison, pour 2 buts. Il n’avait d’ailleurs plus joué depuis l’épisode de la vidéo polémique.