Jeanne d’Arc: Momar Ndiaye s’en va

Momar Ndiaye n'est pas candidat à sa propre succession. Le président de la Jeanne d'Arc de Dakar a déclaré qu'il ne va pas se représenter pour diriger la Vieille Dame reléguée en Ligue 2, après 90 ans dans l'élite. “Je ne vais pas me représenter pour devenir président de la JA. Je vais quitter la direction, mais je ne quitte pas mon club. Si je voulais aussi rester président, je le resterai parce que je sais comment faire pour le rester. Mais, je n'en veux plus. Je veux libérer la JA. Depuis deux ans d'ailleurs, j'ai voulu quitter le club, mais il fallait attendre l'assemblée générale qui va être convoquée par le comité directeur, a déclaré le président de la JA. Nous avons travaillé dans la dispersion et dans l'animosité. Mes détracteurs ont enfoncé le bouchon tellement loin qu'ils ont voulu à un certain moment donné de le retirer, mais c'était trop tard. Pourtant, je n'ai rien fait pour mériter ça. Nous avons trouvé à la JA, plusieurs mois d'arriérés de salaire, des joueurs, des administratifs et des techniciens. Des dettes partout. Pratiquement dans toutes les banques, les hôtels, des pharmacies et même chez des vendeurs des pièces détachées. Mon premier mandat, je l'ai consacré à l'assainissement des finances parce que le club devait des centaines de millions à des créanciers. Aujourd'hui, nos dettes ne dépassent pas 15 millions. Malheureusement pour moi, nous sommes un peuple qui n'a pas de mémoire.

Jeanne d’Arc: Momar Ndiaye s’en va
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.