Nouvelle péripétie pour la sélection nationale des moins de 23 ans du Cameroun. Déjà contrainte de devoir composer sans les joueurs du Coton Sport, qui n’ont pas été libérés pour le déplacement au Zimbabwe dans le cadre des éliminatoires aux Jeux Africains de Brazzaville, l’équipe doit désormais faire face à des soucis administratifs. En route pour Harare, la capitale zimbabwéenne, les Espoirs camerounais et le staff technique ont vu leur parcours être stoppé lors de leur correspondance à Nairobi, au Kenya. Faute de visas, la délégation a vu l’embarquement pour le Zimbabwe lui être refusé. Bloqués au Kenya, où ils ont passé la nuit, les Lionceaux attendent que la situation se décante et que les précieux sésames leur soient remis afin qu’ils puissent affronter le Zimbabwe ce dimanche. D’après Camfoot, le principal responsable de ce couac serait Pierre Claver Oyono, le coordonnateur des équipes nationales de football, qui a déjà plusieurs frasques à son actif.