Fortunes diverses pour les représentants africains à l’épreuve de football des Jeux Olympiques Rio 2016, dimanche. Si le Nigeria a validé son billet pour les quarts de finale en enchaînant un deuxième succès contre la Suède (1-0), l’Algérie a pris la porte à l’issue d’un second revers face à l’Argentine (1-2). Egalement défaite par le Danemark (0-1), l’Afrique du Sud n’a toutefois pas fait une croix sur la qualification.


L’Afrique aura au moins un représentant en quart de finale de l’épreuve de football des Jeux Olympiques Rio 2016 ! Une fierté que le continent doit au Nigeria. Tombeur du Japon (5-4) lors du premier match, les champions d’Afrique U23 ont remis ça contre la Suède (1-0) dimanche à l’occasion de la 2e journée, validant ainsi leur billet. D’une tête plongeante, le Romain Sadiq Umar a inscrit le seul but de la partie (40e) mais l’addition aurait pu être plus lourde, notamment si Etebo, auteur d’un quadruplé contre les Nippons, avait fait preuve de davantage de réussite face au gardien adverse. Pas de quoi gâcher le bonheur de la Dream Team pour autant, elle qui est même assurée de terminer première avant de défier sans pression la Colombie lors de la dernière journée.

Le dernier match face au Portugal ne revêtira pas non plus un grand enjeu pour l’Algérie, pour des raisons malheureusement tout autres… Battus 2-1 par l’Argentine dimanche, les Verts sont déjà éliminés de la compétition après ce deuxième revers de rang qui suit celui face au Honduras (2-3). Si personne n’a réussi à prendre les devants avant la pause faute d’efficacité, les Fennecs olympiques abordaient pourtant le second acte plein d’espoirs à la suite de l’expulsion du capitaine argentin, Cuesta (45e+3).

Algérie et Afrique du Sud auront des regrets

Mais les protégés de Pierre-André Schurmann se laissaient cueillir à froid au retour des vestiaires sur un but du remuant Correa (47e). Assommés par cette ouverture du score, les Verts avaient d’abord du mal à s’en remettre, avant de relever la tête et même d’égaliser par le biais de Bendebka (64e), déjà buteur contre le Honduras. Mais la rencontre réservait encore plusieurs rebondissements et Abdellaoui voyait rouge pour une intervention dangereuse (67e). A dix contre dix, l’Argentine en profitait pour reprendre les devants par Calleri qui bénéficiait d’un contre favorable (70e). Ensuite, à l’image d’un poteau de Pavon, les Sud-Américains demeuraient les plus dangereux face à des Algériens qui terminaient moins bien que face au Honduras et qui pourront regretter leur manque de réalisme.

L’Afrique du Sud pourra elle aussi se dire qu’avec un peu de chance, sa soirée aurait pu être différente, mais les Amaglug-glug ont été défaits par le Danemark (0-1) et ne parviennent pas à confirmer leur bon match nul décroché face au Brésil (0-0). Si Motupa puis Dolly, qui a trouvé la barre à deux reprises, ont eu l’opportunité d’ouvrir le score, le gardien sud-africain, Khune, a ensuite dû donner de sa personne pour détourner une tentative danoise avant la pause. Tout s’est finalement décanté en fin de match lorsque Skov a ouvert le score d’une reprise puissante en pleine surface, contre le cours du jeu (69e). Les hommes d’Owen Da Gama ont alors tenté de pousser pour égaliser mais en vain. Ils pourront regretter de ne pas avoir accéléré plus tôt. Le 3e de la dernière CAN U23 jouera sa qualification face à l’Irak, mercredi avec l’obligation de l’emporter.