Encore sonné par sa défaite face à l’Allemagne (0-2) en demi-finale des Jeux Olympiques Rio 2016, le Nigeria va devoir ravaler sa déception et repartir de l’avant pour tenter de conquérir une inédite médaille de bronze ce samedi (16H GMT) face au Honduras à l’occasion de la petite finale.


Après l’or en 1996 et l’argent en 2008, la sélection de football du Nigeria a l’occasion de compléter sa collection de médailles en décrochant pour la première fois le bronze ce samedi (16H GMT) à Belo Horizonte contre le Honduras à l’occasion de la petite finale des Jeux Olympiques Rio 2016. Battue par l’Allemagne (0-2) en demi-finale mercredi, la Dream Team va devoir repartir de l’avant.

« Notre objectif au début du tournoi ? C’était la médaille d’or« , a reconnu le sélectionneur nigérian, Samson Siasia, sur le site de la FIFA, pas abattu pour autant. « Une médaille de bronze est quand même beaucoup mieux que pas de médaille du tout. C’est la seule façon de se motiver et ça va être très, très dur. On voulait tous aller à Rio (pour la finale, ndlr), mais ce genre de chose se mérite. (…) Quand vous perdez un match comme ça, vous prenez un coup derrière la tête. Mais c’est la vie. Il faut affronter cela comme un homme, se relever et continuer de se battre pour ce qu’il y a encore à gagner« , a positivé le technicien.

Pour atteindre cet objectif, Siasia pourra compter sur le retour d’Azubuike Okechukwu, qui a purgé sa suspension. En revanche, John Obi Mikel et sa bande devront visiblement se passer une nouvelle fois d’Oghenekaro Etebo. Auteur d’un quadruplé face au Japon (5-4), le meilleur buteur de la CAN U23 2015 n’a plus touché un ballon depuis le 10 août et sa blessure aux ischio-jambiers contractée contre la Colombie (0-2). Il a repris la course jeudi à l’écart du groupe mais risque d’être trop juste pour défier des Catrachos qui ont eux aussi pris un coup au moral en s’écroulant 6-0 face au Brésil. Pourtant samedi, une seule des deux sélections repartira avec le bronze en guise de consolation…