Présent parmi les 11 finalistes pour le titre de Joueur Africain de l’année, Vincent Aboubakar veut croire en ses chances de sacre. « Je ne sais pas quels critères sont retenus, mais en 2017 je suis champion d’Afrique, champion de Turquie (en prêt au Besiktas), et là je suis sur un bon début de saison à Porto (3 buts en Ligue des champions). Joueur africain de l’année, ça ne m’obsède pas, mais je l’ai dans un petit coin de la tête« , a glissé le Camerounais, auteur du but du titre à la CAN 2017, à l’AFP.

« Tout footballeur ambitieux aime gagner les trophées, individuels et collectifs, mais il ne faut pas forcer les choses, il faut jouer de manière naturelle et ça va arriver« , a assuré l’ancien Lorientais. Malgré ses bons états de service, le Lion Indomptable risque de payer un certain déficit de médiatisation par rapport à Pierre-Emerick Aubameyang (Dortmund), Sadio Mané et Mohamed Salah (Liverpool), qui évoluent dans des clubs plus réputés. La CAF dévoilera l’identité du Joueur Africain de l’année 2017 le 4 janvier prochain.