Au terme de deux saisons au Bayern Munich, où il n’est pas parvenu à s’imposer, Mehdi Benatia a été officiellement prêté pour un an à la Juventus Turin, vendredi. S’il réussit à tirer son épingle du jeu malgré la rude concurrence, le défenseur central marocain pourra convaincre le quintuple champion d’Italie en titre de lever son option d’achat pour 17 millions d’euros.


C’était attendu, c’est désormais officiel ! Débarqué dans le Piémont jeudi et passé par la case visite médicale, Mehdi Benatia a comme convenu été prêté pour un an à la Juventus Turin par le Bayern Munich ce vendredi. Il s’agit d’un prêt payant de 3 millions d’euros et la Vieille Dame aura la possibilité d’exercer une option d’achat de 17 millions d’euros (payable en deux ans) avant le 30 mai 2017.

Après deux saisons mitigées en Bavière pour cause de blessures récurrentes et de concurrence exacerbée (seulement 46 matchs joués toutes compétitions confondues), le défenseur central de 29 ans retrouve donc une Serie A qui lui a permis de se révéler avec l’Udinese (2010-13) puis avec l’AS Roma (2013-14). Dans l’affaire, le Bayern a tenté de limiter la casse pour un joueur qu’il avait acheté environ 30 millions d’euros à l’été 2014 au terme d’un long bras de fer entre la Roma et le natif de Courcouronnes.

Considéré comme une référence de l’autre côté des Alpes, le Lion de l’Atlas va tenter de tenir son rang malgré une concurrence qui s’annonce là aussi rude et une défense à trois à assimiler, même s’il a déjà en partie évolué dans ce système, notamment sous les ordres de Pep Guardiola au Bayern. A priori, le trio Barzagli-Bonucci-Chiellini s’annonce difficile à supplanter mais Barzagli a déjà 35 ans, tandis que ses deux compères font l’objet d’une cour assidue de la part respectivement de Manchester City et de Chelsea. D’ici à la fin du mercato, la voie se sera peut-être dégagée pour Benatia…