Alors que son départ des Los Angeles Galaxy à l’issue de la finale des play-offs en MLS, a été officialisé depuis mardi, David Beckham n’a pas encore indiqué quel serait son futur point de chute. Alors que certains médias se sont empressés de l’envoyer au Paris Saint-Germain, l’ancien de Manchester United pourrait rejoindre une toute autre destination : l’Afrique du Sud et les Kaizer Chiefs.


Et si David Beckham revêtait le maillot des Kaizer Chiefs ? Rien qu’à cette idée, les supporters des Glamour Boys en frémissent d’avance. Son futur départ des los Angeles Galxy à peine officialisé, voici la star mondiale du ballon rond annoncée aux quatre coins de la planète. Et si la sempiternelle rumeur qui envoie le célèbre numéro 23 au Paris Saint-Germain a très vite été battue en brèche par l’entraîneur parisien Carlo Ancelotti, d’autres points de chutes lui ont très vite été trouvé.

Ainsi, d’après The Sun et la presse sud-africaine, le club des Kaizer Chiefs aurait sondé David Beckham ainsi que son entourage pour lui proposer de rallier l’Afrique du Sud. L’actuel leader de l’ABSA Premiership, le championnat sud-africain, serait même prêt à débourser 180 000 Livres par semaine pour s’attacher les services de l’ancien Mancunien. Dans leur ambition de retrouver le sommet de la hiérarchie du football de la nation arc-en-ciel, les Jaune et Noir, à la puissance financière retrouvée, seraient enclin à casser leur tirelire pour l’icône anglaise.

A l’image d’un Rivaldo, qui a passé 9 mois en Angola du côté de Kabuscorp, David Beckham pourrait donc s’offrir une pige dans l’hémisphère sud le temps de terminer le championnat. Ce qui serait alors pour les Chiefs un énorme coup médiatique et surtout marketing car, il ne faut pas se le cacher, le Spice Boy est devenu un placement marketing, une machine à faire vendre des maillots et des produits dérivés en tous genres.