L’OM orphelin d’André Ayew

Revenu blessé de son regroupement avec la sélection du Ghana, André Ayew va manquer les deux prochains mois de compétition avec l'Olympique de Marseille. Le milieu de terrain doit être opéré au niveau d'un genou.


Coup dur pour l'Olympique de Marseille, qui va devoir se passer d'André Ayew pour les prochaines semaines. Sorti sur blessure mardi soir lors du barrage retour à la Coupe du monde 2014 qui a opposé l’Egypte au Ghana (2-1), le Black Star est revenu avec un genou douloureux à Marseille. Le milieu de terrain a passé des examens médicaux mercredi, qui ont révélé une entorse, mais aussi que son ménisque était touché.

Une batterie d’examens supplémentaires passés ce jeudi matin a confirmé le premier diagnostic : André Ayew présente une lésion méniscale externe instable“, indique le site officiel des Phocéens. Une blessure qui nécessite une intervention chirurgicale pour que le joueur soit remis sur pied. L'opération est déjà prévue pour le lundi 25 novembre au matin, précise le club. Le temps de sa convalescence, il devrait manquer les deux prochains mois de compétition.

Un calendrier chargé

C'est un coup d'arrêt pour le grand frère de Jordan Ayew, un des Olympiens les plus réguliers cette saison, indispensable dans le jeu de son équipe et titulaire indiscutable du flanc gauche, même s'il revendique un rôle plus axial. Mais surtout un sérieux handicap pour des Marseillais qui vont avoir un calendrier chargé d'ici la fin de l'année civile.

Arsenal et Dortmund sont notamment au programme en Ligue des champions, alors que l'OM doit joueur des matches contre Lyon, Nantes, ou encore Bordeaux, voire Monaco pendant cette période. Elie Baup se serait volontiers passé de cette absence qui pourrait se faire ressentir sur le terrain. A moins que certains joueurs, en demi-teinte jusqu'à présent comme Dimitri Payet, Jordan Ayew ou Saber Khalifa, ne profitent de cette période pour s'imposer.

Avatar photo
Malick Bamba