LDC : ES Tunis, une question de survie contre l’ES Sétif

L'ES Sétif reçoit l'Espérance de Tunis samedi soir lors de la 5e journée de la phase de groupe de la Ligue des champions. Un nul suffit aux Algériens pour atteindre les demi-finales. Mais ce résultat serait synonyme d'élimination pour l'EST.


C’est incontestablement LE match du week-end dans les compétitions continentales africaines. Un choc entre frères ennemis. Mais aussi une rencontre qui risque d’être lourde de conséquences pour les deux équipes. Dans la soirée de samedi, l’ES Sétif accueille l’Espérance de Tunis au stade du 8 mai 1945 pour le compte de la 5e journée du groupe B de la Ligue des champions.

Si un point suffit pour propulser l’Aigle Noir en demi-finale avec le CS Sfaxien, un match nul condamnerait aussi les Sang et Or. Les Tunisiens n’ont pas le choix : pour continuer à espérer, ils doivent l’emporter. Malgré l’enjeu, le match va se dérouler entre gentleman. Pour les remercier du quota de places attribuées à l’aller, les dirigeants de l’ES Sétif ont offert 1 000 billets à leurs homologues tunisiens.

Mais, sur le terrain, il n’y aura pas de cadeau. “Le public est très en colère. Nous avons besoin de nous réveiller car nous n'avons plus le choix”, explique Idriss Mhirsi de l’EST, battue 2-1 à domicile par les Algériens lors de la 1ère journée. “Nous savions que la tâche était difficile dès le départ surtout avec les départs enregistrés au sein de l'effectif. La mission est difficile mais pas impossible“, ajoute son entraîneur, Sebastien Desabre.

Prime exceptionnelle

Côté sétifien, l’heure est à la prudence. L’Aigle Noir a été incapable de remporter ses deux premiers matches à domicile en phase de groupe. “En plus de leur expérience des grandes compétitions, les Tunisois, même s’ils sont presque éliminés, ont un prestige à défendre et il faut s’attendre à ce qu’ils donnent tout“, met en garde l’entraîneur Kheireddine Madoui.

Malgré les difficultés financières endurées par l’ES Sétif, qui s’est délestée de sept joueurs, dont Amir Karaoui, pendant le mercato, une prime de 3 000 dollars a été promise à chaque joueur en cas de victoire. C’est dire l’importance de ce rendez-vous. Même la CAF ne s’y est pas trompée, désignant l’arbitre ivoirien Désiré Noumandiez, présent au Mondial 2014, comme officiel de la rencontre.

Le classement

CS Sfaxien 10 pts

ES Sétif 8 pts (- 1MJ)

Al Ahly Benghazi 4 pts

ES Tunis 3 pts (- 1MJ)

LDC : ES Tunis, une question de survie contre l’ES Sétif
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !