Classique des années 2010, l’affiche entre l’Espérance Tunis et le TP Mazembe revient au goût du jour après 7 ans d’absence ! Ce samedi (16h GMT), les deux cadors s’affrontent en effet à Radès en demi-finale aller de la Ligue des champions africaine.

Après la victoire du TPM en finale de l’édition 2010 et la qualification de l’EST en demi-finale de l’édition 2012, les deux clubs vont en quelque sorte se livrer la belle. De par son statut de tenant du titre et son effectif quasiment inchangé, l’Espérance partira favorite, surtout à domicile, mais les Corbeaux de Lubumbashi savent qu’ils devront sortir ce gros morceau pour atteindre leur objectif de retrouver les sommets.

Côté Sang et Or, l’infirmerie s’est légèrement vidée mais le gardien titulaire Rami Jeridi a déclaré forfait, tandis que le défenseur central Mohamed Ali Yaakoubi est incertain. Un doute entoure également l’état du défenseur polyvalent Khalil Chammam et de l’ailier Anice Badri, tous deux récemment rétablis mais peut-être trop courts pour commencer le match d’entrée. En espérant que ce choc soit à la hauteur des attentes !

Ils ont dit :

Majdi Traoui, entraîneur adjoint de l’EST : « Nous avons besoin de garder notre équilibre. Nous tenterons de marquer le maximum de buts tout en privant l’adversaire des espaces qui pourraient lui permettre de jouer les contres rapides. Ne pas encaisser sera la clé de ce match. Nous avons bien étudié le jeu des ‘Corbeaux’ et avons préparé un plan pour bloquer leur attaque. »

Robert Kidiaba, entraîneur des gardiens du TPM : «Nous affronterons une équipe respectable mais elle ne nous fait pas peur. Il faudra se méfier et faire en sorte qu’elle ne se procure pas d’occasions. En attaque, nos joueurs devraient faire preuve d’efficacité. C’est le Clasico du continent. Je tiens à rappeler aux supporters fous de l’EST qu’il s’agit d’une fête, pas d’une guerre.»