C’est fini pour l’Espérance de Tunis. Les Sang et Or avaient besoin de ramener une victoire du stade du 8 mai 1945 face à l’ES Sétif, samedi soir lors de la 5e journée de la Ligue des champions, pour continuer à croire en une hypothétique qualification en demi-finale. Contraints au nul (2-2), les hommes de Sébastien Desabre quittent la compétition tandis que l’Aigle Noir rejoint le CS Sfaxien, qualifié la veille, dans le dernier carré. Ahmed Akaichi avait pourtant mis les visiteurs sur les bons rails (7e), laissant entrevoir un exploit. Mais Akram Djanhit a égalisé sur penalty (27e) avant de donner l’avantage au champion d’Algérie 2013 (50e), s’offrant un doublé. En réussissant lui aussi la passe de deux, Ahmed Akaichi l’a imité et fait renaître l’espoir dans le camp tunisien (72e). En vain. Le verdict est donc entièrement connu dans le groupe B : le CS Sfaxien et l’ES Sétif, qui joueront la « finale » de la poule dans quinze jours, sont en demi-finale tandis qu’Al Ahli Benghazi et l’ES Tunis sont éliminés.

Les compositions de départ :

ES Sétif : Belhani, Demmou, Megateli, Arroussi, Lagraa, Boukria, Zerara, Ziaya, Younès, Djanhit, Belameiri.

ES Tunis : Ben Cherifia, El Abdi, Dhaouadi, Yacoubi, Nefzi, Mhirsi, Coulibaly, Afful, Darragi, Akaichi, Jouini.