LDC : L’ES Sétif tenue en échec par Al Ahly Benghazi

Mauvaise opération pour l’ES Sétif. Attendus au tournant après le nul concédé à domicile face au CS Sfax il y a quinze jours, les hommes de Kheïreddine Madoui ont à nouveau concédé le partage des points dans leur antre du 8 mai 1945 lors de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions de la CAF, face au Al Ahly Benghazi (1-1). Le scénario est cruel pour l’ESS, soutenue tout au long du match par un public très bruyant. Rachid Nadji a ouvert le score juste avant la pause (44e). Mais Al Ahly a bénéficié d’un penalty dans les dernières minutes pour cause de main algérienne dans la surface sur un corner. Abdelrahman Fetori a transformé la sentence et offert un point inespéré aux visiteurs (91e). Dix minutes plus tôt, Belameiri avait pourtant eu la balle de match au bout des pieds, mais la frappe de l’attaquant a été détournée in extremis- derrière la ligne de but ?- par un défenseur libyen (79e). Avec ce partage des points, l’ES Sétif est provisoirement leader du groupe B avec quatre unités, soit une longueur d’avance sur le CS Sfax, qui affronte l’Espérance de Tunis dimanche, et sur son adversaire du soir. Mais l’avance de l’Aigle Noir, qui a déjà joué deux matches à domicile (deux nuls), est bien mince…

LDC : L’ES Sétif tenue en échec par Al Ahly Benghazi
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.