LDC : Le TP Mazembe et le Raja assurent, Cotonsport à la trappe

Encore battus par le Raja Casablanca (2-0), les Kaizer Chiefs font partie des grands noms éliminés ce week-end en Ligue des champions en compagnie de Kabuscorp et Cotonsport, surpris par Sanga Balende (2-0). Le TP Mazembe en revanche a tenu son rang en comblant son retard contre les Mamelodi Sundowns (3-1).


Les seizièmes de finale retour de la Ligue des champions ont été fatals à plusieurs grands noms du continent ce week-end, notamment aux Kaizer Chiefs, encore battus par le Raja Casablanca (2-0), ou encore Cotonsport, surpris par Sanga Balende (2-0). Mais pas question pour le TP Mazembe de venir s’ajouter à cette liste. Dos au mur après leur défaite 1-0 à l’aller, les Corbeaux de Lubumbashi ont remis les pendules à l’heure dans leur jardin du Kamalondo, s’imposant 3-1 contre les Mamelodi Sundowns grâce à Kalaba (36e), Samatta (45e) et Assalé (57e).

Pas de soucis non plus pour l’Espérance de Tunis, victorieuse 3-1 du Cosmos de Bafia avec notamment un doublé de Yannick N’Djeng sur penalty. En position idéale après sa victoire en Afrique du Sud à l’aller, le Raja Casablanca s’en est également remis à un doublé tardif de son goleador Christian Osaguona (90e, 93e) pour infliger une deuxième défaite, synonyme d’élimination, aux Kaizer Chiefs (2-0).

Les surprises Kaloum et El Eulma

La surprise du jour est à mettre à l’actif de Sanga Balende qui a éliminé Cotonsport 2-0 après le nul de l’aller. En sortant les Camerounais, présents dans le dernier carré des compétitions africaines en 2013 (Ligue des champions) et 2014 (Coupe de la CAF), les Congolais enchaînent un deuxième exploit après s’être offert le scalp du Recreativo Libolo au tour précédent.

Outre les valeureux Guinéens de l’AS Kaloum, qualifiés aux tirs au but contre Zesco United (1-1, 6 tab à 5) après avoir surpris le Séwé Sport au tour précédent, l'autre Petit Poucet sera le MC El Eulma. Pour leur première participation à une coupe continentale, les Algériens pouvaient avoir le vertige au moment de se rendre au Ghana. Tenu en échec à l’aller à domicile (0-0), ils défiaient l’Asante Kotoko, qui affiche deux Ligues des champions au palmarès.

Mais les coéquipiers d’Ibrahim Chenihi ont réalisé l’exploit. En s’imposant 2-1 à Kumasi, ils se qualifient et permettent à l'Algérie de conserver ses trois représentants ! Au prochain tour, El Eulma affrontera le CS Sfaxien, tranquille vainqueur du Semassi Sokodé (1-0) après son carton de l’aller. Mais le plus alléchant des trois derbies du Maghreb au programme des huitièmes de finale opposera l’ES Sétif, tenante du titre, au Raja Casablanca. Après les Kaizer Chiefs, les Marocains devront renverser une autre montagne.

 Les affiches des huitièmes de finale :

USM Alger (ALG)-AS Kaloum (GUI)

SM Sanga Balende (RDC)-Al Hilal (SUD)

Al Merreikh (SUD)-Espérance de Tunis (TUN)

MC El Eulma (ALG)-CS Sfaxien (TUN)

AC Léopards (CON)-Smouha (EGY)

Moghreb Tétouan (MAR) – Al Ahly (EGY)

Raja Casablanca (MAR)-ES Sétif (ALG)

Stade Malien (MAL)-TP Mazembe (RDC)

 Les résultats de dimanche :

(En gras les clubs qualifiés)

Raja Casablanca (Maroc) 2-0 Kaizer Chiefs (Afsud) (1-0)

AS Kaloum (Guinée) 1-1 (6 tab à 5) Zesco Utd (Zambie) (1-1)

CS Sfaxien (Tunisie) 1-0 Semassi Sokodé (Togo) (5-0)

Sanga Balende (RD Congo) 2-0 Coton Sport (Cameroun) (0-0)

ES Tunis (Tunisie) 3-1 Cosmos Bafia (Cameroun) (1-0)

Big Bullets (Malawi) 1-1 Al-Hilal (Soudan) (0-4)

Asante Kotoko (Ghana) 1-2 MC El Eulma (Algérie) (0-0)

Smouha (Egypte) 2-0 Enyimba (Nigeria) (0-1)

AC Léopards (Congo) 1-0 Gor Mahia (Kenya) (1-0)

TP Mazembe (RD Congo) 3-1 Mamelodi Sundowns (Afsud) (0-1)

Samedi :

Stade Malien (Mali) 2-1 Mangasport (Gabon) (3-1)

Kabuscorp (Angola) 1-2 El-Merreikh (Soudan) (0-1)

Kano Pillars (Nigeria) 2-1 Moghreb Tétouan (Maroc) (0-4)

Al-Ahly (Egypte) 2-0 APR (Rwanda) (2-0)

Vendredi :

AS Pikine (Sénégal) 1-1 USM Alger (Algérie) (1-5)

ES Sétif (Algérie) 2-0 Real Banjul (Gambie) (1-1)

LDC : Le TP Mazembe et le Raja assurent, Cotonsport à la trappe
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !