Dans un match âprement disputé, le Wydad de Casablanca a fait le travail mais doit se contenter du strict minimum, sur sa pelouse, face à Enyimba (1-0). Une victoire de justesse assurée grâce à une tête du milieu de terrain béninois Jean Louis Pascal Angan (87e) qui fait les affaires des Marocains, condamnés à l’exploit au Nigeria, dans quinze jours, où The People’s Elephant reste sur trois matches sans défaite (deux victoires, un nul en phase de poules).