_ A en croire la BBC, le TP Mazembe a laissé passer le délai pour faire appel de sa disqualification par la CAF, prononcée le 14 mai. Résultat, les Corbeaux, double champions d’Afrique en titre, restent exclus des compétitions africaines interclubs.

Dans un communiqué, Moïse Katumbi, le président du club congolais assure cependant: « Nous avons engagé deux grands cabinets d’avocats suisse et français afin que justice soit faite au niveau du Tribunal Arbitral du Sport. La vérité étant têtue, nous mettrons tous nos moyens à leur disposition afin qu’ils prouvent aux yeux du monde l’injustice que subit Mazembe… Et dont sont victimes nos joueurs pleins de talent qui ont démontré au monde entier leur valeur à la Coupe du monde des clubs de la FIFA, Abu Dhabi 2010. On nous accuse de corruption, mais qui a été corrompu ? La presse maghrébine a relayé une affaire des arbitres égyptiens du match Mazembe vs Simba qui auraient perçu 10.000 dollars U$. Or, jusqu’à ce jour, aucune plainte CAF n’a été déposée, ni à la CAF ni ailleurs. Alors ? Chers amis, même la FIFA peut et devrait nous défendre à ce sujet. A la dernière Coupe du monde des clubs, le TP Mazembe était le quantième représentant africain à participer ? Seul Mazembe a pu faire respecter le continent africain en allant en finale. Alors soyons sérieux, revoyez tous les matches. Ou avons-nous été avantagés ?«