LDC : solide à Pretoria, le WAC Casablanca retrouve la finale

Déchu de sa couronne de champion d’Afrique par l’Espérance Tunis la saison dernière, le Wydad Casablanca va avoir l’occasion de remettre les pendules à l’heure ! Après leur victoire 2-1 à domicile à l’aller, les hommes de Faouzi Benzarti se sont qualifiés pour la finale de la Ligue des champions en tenant tête à Mamelodi Sundowns (0-0) ce samedi à Pretoria en demi-finale retour.

Contrairement à ce qu’on pouvait penser, les Sud-Africains peinaient à mettre le feu d’entrée. Kekana manquait sa tête sur corner, puis Tagnaouti sortait parfaitement dans les pieds de Morena. Malgré l’absence de trois cadres, le WAC répliquait par un raid d’El Moutaraji, mais son centre était repoussé. Les “Brazilians” avaient la possession du ballon mais les Marocains parvenaient à se montrer plus dangereux en contre et ils bouclaient la première période sans avoir vraiment tremblé.

Ce match se débridait au retour des vestiaires avec le ballon qui filait d’un but à l’autre. La plus grosse occasion était à mettre à l’actif des visiteurs mais le Nigérian Babatunde, entré à la mi-temps, manquait le cadre sur une frappe en pivot. L’attaquant se heurtait à nouveau au portier adverse quelques minutes plus tard avant que Mamelodi n’assiège le but marocain dans les dernières minutes. Trop tard pour espérer renverser la vapeur et c’est bien le WAC qui retrouve la finale où il tentera de prendre une revanche sur l’Espérance qui l’avait battu à ce niveau en 2011 (0-0, 0-1). Rendez-vous le 24 mai pour la manche aller et le 31 mai pour le retour.

Le résumé vidéo

Les compos

Les stats

LDC : solide à Pretoria, le WAC Casablanca retrouve la finale
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.