Comme chaque lundi, la rédaction d’Afrik-Foot a concocté son onze idéal, avec son équipe-type relatant les meilleures performances des joueurs africains évoluant dans les championnats hors du continent au cours du week-end écoulé. Découvrez la sélection de la semaine.


Vincent Enyeama (Lille) : même si Lille s’est imposée 3-0 au FC Nantes, la prestation du portier nigérian n’a vraiment pas été de tout repos. Mis à contribution à 7 reprises, l’ancien Super Eagle a systématiquement répondu présent, notamment dès les premières minutes sur un coup-franc de Sigthorsson à la trajectoire changeante.

André Poko (Bordeaux) : le Gabonais a encore une fois fourni une débauche d’énergie impressionnante à l’occasion du succès des Girondins sur la pelouse du dauphin de Ligue 1, l’AS Monaco (1-2). Très agressif au pressing, il a récupéré pas moins de 22 ballons, accomplissant largement sa part du boulot dans la belle performance défensive des siens. Dommage que la Panthère fasse toujours preuve d’autant de déchet dans son jeu.

Stoppila Sunzu (Lille) : titulaire pour la première fois en Ligue 1 depuis début décembre dernier, le Zambien a su se mettre en évidence sur la pelouse de Nantes (0-3). Solide dans les duels et précieux dans le domaine aérien, l’ancien du TP Mazembe s’est en plus payé le luxe d’inscrire le but du 2-0 d’un puissant coup de tête sur corner.

Ismaël Traoré (Angers) : encore une belle prestation de l’Ivoirien, capitaine contre Troyes (1-0), qui a su faire preuve de tranchant dans ses interventions et a contré plusieurs belles tentatives des Aubois. Avec 91% de passes réussies, il a également brillé par sa justesse technique.


Le onze Afrik du week-end | #J29 par afrikfoot

Boukary Dramé (Atalanta Bergame) : peu inquiété par De Sciglio dans son couloir, l’international sénégalais a pu faire parler sa vitesse pour donner le tournis à la défense de l’AC Milan (2-1). Il a touché beaucoup de ballons et le second but des siens vient de son côté.

Jean II Makoun (Antalyaspor) : mené au score sur sa pelouse, le promu a égalisé au retour des vestiaires contre Belediyespor (2-2) par le Camerounais, qui a inscrit un véritable but de renard des surfaces en poussant au fond des filets un ballon repoussé par le gardien adverse. Dans les dernières minutes, Samuel Eto’o a ensuite égalisé une seconde fois, permettant aux siens de sauver l’essentiel.

Hakim Ziyech (Twente) : avec 17 buts et 12 passes décisives, le bilan chiffré du Lion de l’Atlas en Eredivisie est tout simplement impressionnant. C’est encore avec lui à la baguette que Twente s’est imposé 3-2 sur le terrain de Willem II samedi. Auteur d’un doublé, le Marocain a notamment inscrit le but de la victoire à la 79e. De quoi continuer à aiguiser l’appétit de ses courtisans.

Rachid Ghezzal (Olympique Lyonnais) : intenable en 2016, l’international algérien a encore fait très mal à la défense de Lorient (3-1) dimanche soir grâce à sa technique et ses passes lumineuses. Servi par Valbuena, le Fennec a d’abord inscrit le but du 2-1 grâce à sa spéciale en enchaînant rentrée intérieure-frappe. Il a ensuite fixé à l’entrée de la surface et servi Lacazette pour le dernier but. Du grand art !

François Kamano (Bastia) : quel match du feu follet corse, qui a précipité le naufrage de l’OM, invaincu à l’extérieur en Ligue 1 depuis 11 matchs, à Furiani (2-1). En exploitant sa vitesse, le Guinéen a mis à mal l’arrière-garde phocéenne. Son centre au ras du poteau a d’abord poussé Rekik à marquer contre son camp, puis c’est lui qui obtient le penalty du second but. Très fort !

Thomas Touré (Bordeaux) : rarement titularisé cette saison, l’Ivoirien a su saisir sa chance face à l’AS Monaco. Besogneux défensivement, il s’est surtout montré décisif sur les deux buts des siens. Pas malheureux de se retrouver au second poteau à la retombée d’un corner sur l’ouverture du score, le joueur de 22 ans a frappé le second pour permettre au Franco-Algérien Adam Ounas d’inscrit le but du break. Dommage qu’il gâche ensuite la balle de break par excès d’altruisme.

Demba Ba (Shanghai Shenhua) : excellent début de saison de la part du Sénégalais, auteur de quatre des cinq buts de son équipe après 3 journées. Face au Shijiazhuang Ever Bright (3-1), l’ancien Blue était tout simplement déchaîné. Malgré un penalty repoussé par le gardien adverse, il s’est offert un véritable triplé d’avant-centre, de près avec deux buts du droit et un du gauche, contribuant à assurer la victoire de son équipe. Prometteur pour la saison qui vient tout juste de débuter.


Chine : Le triplé de Demba Ba face à Shijiazhuang par afrikfoot