Le mois de tous les changements ! A l’issue de dernières semaines marquées par 63 matchs éliminatoires au Mondial 2018 et 71 rencontres amicales, l’édition de novembre du classement FIFA connaît d’importants bouleversements. Au niveau mondial, le Brésil profite de sa bonne passe pour doubler l’Allemagne à la 2e place, tandis que le Chili se hisse au 4e rang. Mais c’est au niveau africain que les changements sont les plus importants.

Après deux mois en tête, la Côte d’Ivoire est ainsi détrônée de son piédestal par le Sénégal, pourtant battu 2-1 en Afrique du Sud. Ancien leader, l’Algérie poursuit quant à elle sa chute pour passer du 3e au 5e rang continental, ce qui permet à la Tunisie d’intégrer le podium et à l’Egypte, impériale en ce moment, de s’immiscer dans le Top 5. Les Pharaons tirent aussi profit de la méforme du Ghana, qu’ils ont battu 2-0 et qui chute de 8 places au niveau mondial !

Soupe à la grimace aussi pour le Congo (- 15), le Mali (-3), le Cameroun (-6) et la Guinée (-7). A l’inverse, le Burkina Faso (+17) et le Nigeria (+10) jubilent et réintègrent le Top 10 africain. Avant le dernier classement de l’année, une chose est sure : 2016 aura rebattu les cartes !

 Le top 10 mondial

1. Argentine

2. Brésil

3. Allemagne

4. Chili

5. Belgique

6. Colombie

7. France

8. Portugal

9. Uruguay

10. Espagne

 Le top 20 africain

1. Sénégal (33e)

2. Côte d’Ivoire (34e)

3. Tunisie (34e)

4. Egypte (36e)

5. Algérie (38e)

6. RDC (47e)

7. Burkina Faso (50e)

8. Nigeria (50e)

9. Ghana (53e)

10. Maroc (57e)

11. Afrique du Sud (60e)

12. Mali (61e)

13. Cameroun (65e)

14. Bénin (66e)

15. Guinée-Bissau (68e)

16. Congo (70e)

17. Guinée (71e)

18. Ouganda (73e)

19. Cap Vert (80e)

20. Libye (86e)

 Le classement complet de la FIFA