De l’Allemagne à l’Italie, de la France à l’Espagne via l’Angleterre, les Africains d’Europe ont alterné le bon et le moins bon : Quatre buts pour Yakubu, deux pour les frères Ayew et Aubameyang, un rouge pour Boye et une déculottée pour Koné… Afrik-Foot.com revient sur un week-end de football riche en émotions.



 En hausse

André et Jordan Ayew (OM) : Indissociables, les deux frangins Ayew ont encore une fois mis le feu. Face à Caen (1-2), l’OM s’est imposé et peut dire un grand merci à ses deux Ghanéens. André (21e), dribbleur gourmand et finisseur opportuniste, et Jordan (52e), discret mais régulièrement au bon endroit, ont marqué un but chacun. Facile.

Pierre-Emerick Aubameyang (Saint-Etienne) : Il s’est construit le premier but (24e) tout seul, en surfant sur une ouverture d’Ebondo pour déposer Gentiletti et marquer dans un angle fermé. Il a su enfin surgir pour profiter de l’absence de Zebina (87e) et marquer un second but qui a provoqué la colère des Brestois (2-2). Un doublé pour le Gabonais, qui porte son total à 6 buts en 16 matches.

Salomon Kalou et Didier Drogba (Chelsea) : Ecartés, mis de côté et annoncés sur le départ, les deux Ivoiriens de Chelsea ont montré qu’ils en avaient encore sous le capot. Pour Kalou, entré en jeu en milieu de seconde période, c’est le premier but depuis sept mois. Drogba a ouvert le score (38e) et les deux Eléphants ont passé Newcastle à la moulinette (0-3).

Gervinho (Arsenal) : Une-deux Gervinho-Van Persie. Frappe du Néerlandais, détournée par Al Habsi. L’Ivoirien suit bien l’action et conclut de près (61e). 3-0 pour les Gunners. Une nouvelle réalisation pour l’ancien Lillois, sa troisième depuis le début de la saison avec Arsenal, lors d’une victoire sans appel (0-4) face à Wigan.

Yakubu (Blackburn) : Un, deux, trois, quatre. Rien ni personne ne peut arrêter Yakubu Aiyegbeni, auteur d’un quadruplé (20e, 45e, 57e, 82 sp) lors de la victoire de Blackburn face à Swansea City (4-2). Quatre buts qui permettent aux Rovers de quitter la place de lanterne rouge et à l’attaquant nigérian de porter son total de la saison à neuf réalisations.

Papiss Demba Cissé (Fribourg) : C’est d’un coup de tête que Papiss Cissé a inscrit face à Hanovre 96 (1-1) son neuvième but de la saison en Bundesliga, le premier depuis trois journées. Avec cette égalisation, l’attaquant international sénégalais permet ainsi au SC Fribourg de sauver un point à domicile et de réussir son deuxième match nul consécutif, même si le club de la Forêt Noire reste relégable.

 En baisse

Aurélien Chedjou (Lille) : Face à Ajaccio (2-3), lors de la 16e journée de Ligue 1, le défenseur du LOSC est clairement passé à côté de son match. L’international camerounais a rarement paru rassurant, commettant même l’irréparable en détournant un ballon dans ses propres buts (2e) pour l’ouverture du score des Corses. Un match à oublier.

John Boye (Rennes) : Trop permissif, le Ghanéen n’a rien réussi. Si ce n’est à se faire expulser pour un tacle dangereux sur Mounier (47e). Expulsion directe pour le défenseur breton, qui compte donc un jaune et un rouge avec seulement cinq apparitions au compteur.

Arouna Koné (Levante) : La surprise de la Liga commence à marquer le pas. Face au FC Barcelone, Levante a pris la mesure de l’écart qui sépare l’élite du championnat espagnol et le reste. Quatrièmes de la Liga, les Granotes ont pris un 5-0 sec face à un Barça retrouvé. Et l’attaquant ivoirien s’est surtout signalé en blessant Puyol au visage (35e).

Abdelkader Ghezzal (Cesena) : La disette continue pour l’attaquant algérien qui n’a toujours pas trouvé le chemin des filets depuis le début de la saison. Pourtant, il tente l’ancien joueur de Bari mais son abnégation ne paye pas. Comme face à la Juventus Turin (2-0), lors de la 15e journée de Serie A où le Fennec n’a récolté… qu’un carton jaune (15e), son deuxième de la saison.