Le week-end des Africains d’Europe – 35

Les bijoux de Salif Sané et Ibrahima Traoré en Bundesliga, les buts cruciaux dans la course au maintien inscrits par Youssef El Arabi (Grenade) et Floyd Ayité (Bastia) : les Africains d’Europe ont répondu présent ce week-end même si les têtes d’affiche sont restées plutôt discrètes.


Youssef El Arabi (Grenade) : A la peine cette saison, le Marocain a répondu à ses détracteurs en inscrivant un doublé (sur penalty et de la tête) synonyme de victoire sur la pelouse de Getafe (1-2). Des buts importants dans la course au maintien puisque Grenade revient à deux points de La Corogne, premier non-relégable.

Seydou Doumbia (AS Roma) : On ne l’arrête plus ! Il lui a fallu du temps pour enfin débloquer son compteur but avec la Louve, mercredi dernier, mais depuis l’Ivoirien est lancé, et bien lancé. Dimanche, il a ouvert le score et préfiguré une victoire contre le Genoa (2-0). La Roma reprend la deuxième place à la Lazio.

Moussa Sow (Fenerbahce) : Alors que le Fener était mené par Balikesirspor, le Sénégalais a signé un doublé décisif en cinq minutes (4-3). Il permet à son club de rester à un point du Besiktas. Accroché par Trabzonspor, le club de la capitale turque s’en est remis à Demba Ba, buteur une minute après son entrée en jeu, pour trouver la faille (2-0 finalement). Son 17e but de la saison.

Floyd Ayité (Bastia) : Le Togolais restera comme l’auteur du “but du maintien” du Sporting en Ligue 1. Idéalement servi par Gaël Danic, il n’a pas tremblé et a trouvé le geste juste pour battre Stéphane Ruffier à la 84e en signant au passage sa 5e réalisation de la saison.

Ibrahima Traoré (M’Gladbach) : Arrivé l’été dernier, le Guinéen a inscrit son premier but en Bundesliga en faveur du club allemand. Sa frappe enroulée à l’entrée de la surface offre la victoire à M’Gladbach sur le terrain du Hertha Berlin dans le money time (2-1, 85e). Voilà qui permettra peut-être à son futur sélectionneur Luis Fernandez de mieux le reconnaître à l'avenir.

Bakary Koné (OL) : Davantage réputé pour sa propension à donner des sueurs froides aux supporters lyonnais que pour sa capacité à rassurer son arrière-garde, le défenseur burkinabé a été solide contre Evian TG (2-0). Souvent bien placé, il n’a rien cédé à l’adversaire malgré une participation dans la construction du jeu encore perfectible. Côté haut-savoyard, le Camerounais Dany Nounkeu a été moins en vue, provoquant un penalty transformé par Alexandre Lacazette pour un coup de pied dangereux sur Corentin Tolisso.

Salif Sané (Hanovre 96) : De retour au premier plan en cette seconde partie de saison après sa mise à l’écart lors de la première moitié d’exercice, le Sénégalais a retrouvé sa place de titulaire… et le chemin du but. D’un superbe retourné, il a égalisé sur le terrain de Wolfsburg (2-2) et permet à son club de se relancer dans la course au maintien.

Nabil Dirar (AS Monaco) : Jeux de main, jeux de vilain. Entré en jeu à la 66e, le Marocain a vu rouge 14 minutes plus tard pour une petite altercation avec le Camerounais Jean-Armel Kana-Biyik, également exclu sur le coup.

Yacine Brahimi (FC Porto) : Moins décisif ces derniers temps, l’Algérien a repris du poil de la bête en ouvrant le score sur le terrain du Vitoria Setubal (0-2). Son 7e but de la saison en championnat.

 Ils ont marqué :

Moussa Konaté (FC Sion) contre Saint-Gall (1-0).

Moussa Marega (Maritimo) contre Arouca (1-1)

Préjuce Nakoulma (Mersin) contre Konyaspor (3-1)

Sadio Mané (Southampton) face à Sunderland (1-2)

Cédric Bakambu (Bursaspor) contre Kasimpasa (3-5)

Le week-end des Africains d’Europe – 35
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !