Dans les championnats européens, les Africains ont connu des fortunes diverses. Wahbi Khazri a porté Bordeaux contre Monaco (4-1) et Edson Mexer a montré qu’il sait se muer en renard des surfaces à ses heures. En revanche, le cauchemar continue pour Nicolas Nkoulou.


Wahbi Khazri (Bordeaux) : Les Girondins sont en tête de la Ligue 1 et le Tunisien flambe. Pour son premier match au stade Chaban-Delmas, le milieu offensif a donné le tournis aux défenseurs monégasques en obtenant deux penaltys, dont un sur une faute de son compatriote Aymen Abdennour, qui enchaîne un deuxième match très compliqué. L’ancien Bastiais en a même frappé et transformé un, participant à la déculotté infligée au club princier (4-1).

Edson Mexer (Rennes) : On l’attendait surtout derrière mais, samedi, face à Evian Thonon Gaillard (6-2), c’est surtout aux avant-postes qu’il s’est illustré. Auteur d’une magnifique reprise de demi-volée digne d’un renard des surfaces, il a signé un doublé, de la tête, dans un style plus conforme au grand gabarit qu’il est (1m87).

Ladislas Douniama (Guingamp) : L’homme providentiel. En surgissant au bout du temps additionnel (93e) pour reprendre un ballon contré, l’attaquant de poche a donné la victoire aux Bretons à l’extérieur face à Lens, crucifié les Sang et Or et permis à Guingamp de marquer ses premiers points. Après le repêchage des Diables Rouges et la victoire des U20, c’était décidément le week-end du Congo !

Zakaria Labyad (Vitesse Arnhem) : Confiné à la réserve au Sporting CP, Zakaria Labyad revit dans ses Pays-Bas natals depuis janvier. Le milieu offensif marocain a signé un doublé face au SC Cambuur. Pas suffisant toutefois pour empêcher son club d’être accroché à la maison (2-2).

Max-Alain Gradel (Saint-Etienne) : Dans la lignée de sa fin de saison dernière, l’Ivoirien est décisif pour les Verts. En transformant un maître de coup-franc direct, il a égalisé contre Reims et ouvert la voie au succès stéphanois (3-1). Sollicité par des clubs anglais, l’Eléphant est toujours dans le Forez et l’ASSE, 2e de Ligue 1, ne va pas s’en plaindre.

Jean-Daniel Akpa Akpro (Toulouse) : Il en ferait presque oublier le départ de Serge Aurier dans le couloir droit du TFC. Très remuant, l’Ivoirien a ouvert la marque contre l’OL samedi (2-1) et loupé le doublé d’un rien, sur hors-jeu.

Yaya Touré (Manchester City) : Dépassé comme son équipe la semaine dernière lors du Community Shield, l’Eléphant s’est repris contre Newcastle (2-0), dimanche, lors de la première journée de Premier League. Il amène l’ouverture du score de David Silva sur une longue transversale.

Wilfried Bony (Swansea City) : Les Swans ont infligé à Manchester United sa première défaite à Old Trafford (1-2) lors de la première journée du championnat depuis 1972. Et l’Ivoirien n’y est pas étranger. S’il n’a pas marqué, il a amené le but fatal aux Red Devils en jouant rapidement un coup-franc conclu par Sigurdsson (72e).

Idrissa Sylla (Zulte Waregem) : La Belgique regorge de talents africains qui s’illustrent chaque-week. Dimanche, ce fut au tour du Franco-belgo-gabono-centrafricain Habib Habibou de trouver le chemin des filets et de l’emporter 3-1 avec La Gantoise, co-leader, face au Zulte Waregem d’Idrissa Sylla. Le Guinéen a tout de même inscrit un but, son premier depuis son doublé de la première journée.

Abdelhamid El Kaoutari (Montpellier) : Les Héraultais ont douché l’OM (0-2) pour sa première sortie au Vélodrome new look et le défenseur central marocain n’y est pas étranger. Précieux défensivement, il réalise en plus une ouverture lumineuse pour Anthony Mounier sur le premier but.

Nicolas Nkoulou (OM) : Le défenseur camerounais semble parti pour une nouvelle saison galère. Il perd un ballon très dangereux dès le début du match et couvre Mounier sur son but. Dans le couloir droit, l’Ivoirien Brice Dja Djédjé n’a guère fait mieux…

Jonathan Mensah (Evian TG) : Il incarne la faillite de la défense d’ETG, transpercée à neuf reprises en deux matches… Le Ghanéen ferme mal l’angle sur le 5e but et est mystifié par Paul-Georges Ntep sur le 6e. Lenteur, mauvais placement, maque d’agressivité, les maux de la défense conduite par Cédric Mongongu sont nombreux.

Yassine Chikhaoui (FC Zurich) : Révélation du début du championnat suisse, le FC Zurich n’avance plus. Accroché à Lucerne (1-1), il concède un 2e match sans victoire et laisse le FC Bâle prendre deux points d’avance en tête. Captaine des Zurichois, le Tunisien Yassine Chikhaoui a été expulsé à la 85e.

Papy Djilobodji : Victime de son gabarit. Sans mauvaise intention à l’égard de Juan Falcon, le géant sénégalais (1m93) fait un croche-pied à au Vénézuélien dans la surface. Yeni Ngbakoto transforme le penalty et Nantes est accroché à Metz (1-1).