Victorieux de Bordeaux (1-0) grâce à un but de d’Adil Hermach (86e), le RC Lens entretient toujours l’espoir d’un improbable maintien. Il reste trois journées et au moins six points à prendre aux Nordistes. Mais Hamdi Kasraoui, le gardien tunisien des Sang et Or, y croit encore. « Dieu merci pour cette victoire ! On a fait le boulot. Merci à tout le monde, aux amis. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Donc tant qu’on n’est pas mort mathématiquement, il faut y croire jusqu’au bout. Celui qui n’y croit pas peut rester chez lui. Ce soir, on a décidé de jouer, de se lâcher, de ne plus se mettre une pression négative. C’est une question d’honneur. Ça a été un match arraché. Il faut être un tueur sur le terrain. Le public a eu raison de réagir d’une telle manière. Il ne faut pas oublier que pendant toute la saison, il est là. Qu’il neige ou qu’il pleuve, les supporters se déplacent, même très loin. Ils supportent et poussent l’équipe. C’est tout à fait normal qu’aujourd’hui ils veuillent montrer leur haine. J’espère que l’on a bien répondu à ce public fabuleux. Quand je vois le public, le stade, les installations du Racing, notre place ne doit pas être la 19e. Je suis content de ma prestation, je travaille pour ça. Je ne vous cache pas que c’est très dur mais il faut toujours répondre présent à l’entraînement, être professionnel, et attendre sa chance. Aussi, il faut d’abord penser au maintien du club« , a affirmé l’ancien numéro 1 de l’Espérance de Tunis sur le site du club.