Ligue des champions : Al Ahly-Orlando Pirates, acte 2

Ce dimanche au Caire, Al Ahly va recevoir les Orlando Pirates en finale retour de la Ligue des champions. Auteurs d'un match nul à l'aller (1-1), les Egyptiens partent avec un léger avantage sur leurs adversaires.


Comme on se retrouve. Dimanche après-midi au stade militaire du Caire, Al Ahly et Orlando Pirates vont une nouvelle fois croiser le fer à l'occasion de la finale retour de la Ligue des champions. La 4e opposition cette saison entre les deux formations, après les deux rencontres lors de la phase de groupes de la compétition et la finale aller qui s'est soldée par un match nul à Soweto (1-1).

Les Sud-africains étaient d'ailleurs passés tout près de la défaite et s'en étaient remis à une frappe éclair de Thabo Matlaba dans le temps additionnel (90e+3), pour éviter un scénario qui les auraient mis encore plus en difficulté. Car avec ce nul, et surtout ce but concédé chez eux, les Pirates partent avec un léger retard au moment d'aborder ce match retour. Pas de quoi inquiéter les Bucs pour autant : ils viendront pour tenter de décrocher le second titre de leur histoire après celui de 1995.

Les Pirates voyagent bien

Si nous collons au plan, nous pouvons le faire. J’ai le sentiment que notre destin est encore entre nos mains. Nous avons joué quelques matches difficiles au fil des mois en Afrique, ce qui nous a préparé pour ce genre de rencontre. Nous savons ce que nous voulons ici en Egypte et la seule chose qui nous aidera le plus serait de marquer tôt dans la partie“, a indiqué Oupa Manyisa à KickOff.com.

Un enthousiasme sud-africain qui a de quoi étonner, sauf que cette saison les Pirates ont prouvé qu'ils ne cédaient pas à la pression loin de leurs bases et qu'ils étaient en mesure de rivaliser avec les plus grandes équipes du continent. L'Espérance de Tunis, finaliste de la dernière édition, en a fait l'amère expérience en demi-finale, en étant éliminée chez elle.

La der pour Aboutrika

De quoi inciter Wael Gomaa et Al Ahly à la prudence. “Les Orlando Pirates jouent beaucoup mieux loin de leurs bases. Il nous faudra donc redoubler de vigilance à domicile. Ce sera difficile, mais notre expérience devrait nous aider à décrocher le titre au Caire“, a indiqué le capitaine des Diables Rouges sur le site officiel de la FIFA. Toujours est-il qu'avec son palmarès et son habitude d'être présent à ce stade de la compétition, le club cairote partira avec la faveur des pronostics et va avoir l'occasion d'entrer un peu plus dans l'histoire.

Les coéquipiers de Mohamed Aboutrika ne sont plus qu'à 90 minutes d'un 8e sacre historique en Ligue des champions. le meneur de jeu va disputer là son dernier match sur la scène continentale, avant de raccrocher les crampons pour une retraite bien méritée. Nul doute que ses acolytes auront à coeur de le voir finir sa carrière sur un nouveau sacre… avant peut-être de jouer les prolongations jusqu'à la Coupe du monde des clubs qui aura lieu en décembre, au Maroc.

Avatar photo
Mansour Loum