Liverpool l’a fait ! Malgré les absences de cadres comme Mohamed Salah, Roberto Firmino et Naby Keita, les Reds ont accompli un exploit de folie auquel personne ne croyait en renversant le FC Barcelone mardi (0-3, 4-0) pour se qualifier à nouveau en finale de la Ligue des champions !

Alors que tous les espoirs offensifs des Reds reposaient sur ses épaules en l’absence de ses deux compères, Sadio Mané n’a pas déçu. Hormis sa récupération du ballon qui aboutit à l’ouverture du score d’Origi (7e), le Sénégalais ne s’est pas montré décisif à proprement parler mais cela ne l’a pas empêché de mettre le feu dans la défense catalane avec ses dribbles et percussions incessantes pendant 90 minutes côté gauche. Un rôle actif donc.

En tribunes, Salah a donné le ton

Mention spéciale aussi à l’autre Africain titulaire mardi, Joël Matip. En difficulté à l’aller, le défenseur central a cette fois réalisé un match de classe, à l’image de son intervention sur Messi en début de match puis devant Sergi Roberto en fin de partie. Tranchant, le Camerounais a en plus brillé par sa qualité de relance.

De son côté, Salah était forfait en raison de son choc à la tête survenu samedi en championnat contre Newcastle (3-2), mais cela ne l’a pas empêché de prendre part à la fête. Présent en tribunes, l’Egyptien avait donné le ton de la soirée avec son t-shirt, «Never give up» (« ne jamais abandonner » ) et il est allé célébrer cette qualification retentissante dès le coup de sifflet final avec ses coéquipiers. En finale, le 1er juin prochain à Madrid, les Reds retrouveront le vainqueur d’Ajax-Tottenham (1-0 pour les Hollandais à l’aller).

Le t-shirt inspiré de Salah

La joie des Reds