Madagascar-Debon: “Les Barea valent les équipes de la CAN”

Jean-François Debon, DTN de Madagascar, est ambitieux. Le technicien français est en persuadé: son équipe est en progrès. “Il faut reconnaître qu'en dépit de l'absence des grandes nations du football africain, le niveau de la compétition est nettement élevé. Le temps des petites ou grandes équipes est révolu. On constate que chaque groupe défend avec persévérance les couleurs de sa nation, a-t-il assuré à L'Express Madagascar. Sur le plan tactique et physique, j'ose dire sans hésiter que les Barea n'ont rien à envier à ces équipes. Nous avons le niveau, mais nous trébuchons chaque fois que nous sommes prêts du but. Nous ne maîtrisons pas des petits détails qui pourraient nous conduire à la victoire. Je ne parle que du milieu technique, le volet financier est une autre affaire. Les preuves nous les avons déjà montrées. À Malabo, les Barea ont perdu par 2 à 0 face aux Équato-guinéens, mais ils ont tenu tête aux hommes d'Henri Michel, sélectionneur national équato-guinéen, avant de prendre le dessus à Madagascar durant les préliminaires du Mondial 2014. N'oubliez pas que nous avons fait aussi match nul avec le Syli National de Feinduno à Mahamasina. Il nous faut une dose d'envie de gagner ainsi qu'une petite correction au niveau du coaching et je pense qu'on peut se mesurer à n'importe quelle équipe africaine.”

Madagascar-Debon: “Les Barea valent les équipes de la CAN”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.