Alors que le Maroc a exprimé sa volonté de reporter la CAN 2015 prévue en janvier par crainte de la propagation du virus Ebola, le Royaume n’a pas demandé à déplacer la Coupe du monde des clubs, qui doit avoir lieu en décembre. Organisatrice de la compétition, la FIFA s’est d’ailleurs voulu rassurante sur le sujet dans un communiqué publié mardi. « La santé des joueurs, des arbitres et des supporters reste la priorité absolue, comme lors de toute compétition FIFA. D’après l’Organisation mondiale de la santé, il n’existe aucun cas répertorié d’Ebola au Maroc. En conséquence, les préparatifs se poursuivent comme prévu. La FIFA suit la situation et reste en contact étroit avec les autorités marocaines. Elle se tient constamment prête à revoir sa position, conformément au guide technique de l’OMS. Si la situation venait à évoluer, la FIFA entrerait immédiatement en contact avec les clubs concernés« . Si la FIFA s’est bien gardée de donner des conseils ou recommandations à la CAF concernant la CAN 2015, l’instance dirigeante du ballon rond a néanmoins tenu à saluer les mesures prises par la CAF lors des éliminatoires. « La FIFA soutient la décision de la CAF d’organiser les matches internationaux des pays à forte transmission (Liberia, Sierra Leone et Guinée) sur terrain neutre« , affirme le communiqué.