Buteur et capitaine d’une équipe lensoise victorieuse face à Montpellier (2-0), Adil Hermach ne pouvait qu’afficher un large sourire à l’issue de la rencontre de ce dimanche, face à Montpellier. Cerise sur le gâteau : sa belle prestation fut observée par le tout nouveau sélectionneur de l’équipe marocaine, Eric Gerets. « Je pense qu’il était là pour prendre un premier contact avec moi, peut-être, et les Marocains de Montpellier et pour assister à notre match. J’ai rencontré Eric Gerets, quelques minutes avant. C’était la première fois que l’on se voyait. Quand j’étais en sélection, en octobre dernier face à la Tanzanie, il était déjà sélectionneur mais n’était pas présent. Avant Lens-Montpellier, il m’a souhaité bonne chance et m’a conseillé de rester concentré pendant la rencontre. C’est une personne qui a un certain charisme et de la classe. C’est un Monsieur ! Il est imposant. J’ai été très impressionné par lui. Le fait d’avoir marqué et d’avoir gagné devant lui est sûrement un plus. Il a pu apprécier, en direct, mes performances. C’est toujours mieux qu’à travers une vidéo, a-t-il expliqué sur le site officiel des Sang et Or. Quand on regarde la carrière d’entraîneur de Monsieur Gerets, on ne peut que le respecter : ce qu’il a fait avec Marseille, avec des clubs belges, allemands, le PSV Eindhoven ou Galatasaray… Je ne peux que lui tirer mon chapeau ! Même en Arabie Saoudite, il a fait de belles choses ! Concernant l’équipe du Maroc, c’est exactement ce qu’il nous fallait ! Un coach qui nous poussera à notre maximum. Eric Gerets et Dominique Cuperly formeront un duo de choc. Concernant la prochaine sélection face à l’Irlande du Nord, mercredi prochain, on en a parlé vaguement mais je ne lui ai pas demandé si j’allais être retenu. »