Maroc : Mehdi Maouhoub ciblé par un monument du foot français

L’AS Saint-Étienne aurait ciblé un international marocain U23 pour son mercato d’été.

Deux ans après sa relégation, l’ASSE a retrouvé la Ligue 1, à la faveur de sa victoire en barrage pour la montée contre le FC Metz (2-1, 2-2). Avec deux éléments en fin de prêts (des discussions existent pour prolonger tout de même), les Verts disposent d’une attaque pour le moins décimée. Seuls le Malien Ibrahim Sissoko et le Sénégalais Ibrahima Wadji sont sous contrat. C’est pourquoi au moins un renfort dans ce secteur est attendu cet été.

Deuxième meilleur buteur du Maroc

La direction stéphanoise suit à ce titre plusieurs profils. C’est le cas de l’international marocain U23 Mehdi Maouhoub (3 sélections, 1 but), comme annoncé par Soccer212. Sacré champion du Maroc avec le Raja Casablanca une saison après son arrivée du FUS Rabat, l’avant-centre de 21 ans a inscrit 8 buts en 19 matches de Botola Pro 1. Suffisant pour arriver en seconde position des meilleurs buteurs du club derrière son coéquipier algérien Yousri Bouzok (14 pions).

A Geoffroy Guichard dès le mois de juillet ?

Son apport serait un plus pour les Stéphanois, même si l’intérêt de ces derniers n’en est qu’à ses débuts. En attendant, le concerné pourrait prendre le pouls de son possible futur club en foulant le stade Geoffroy Guichard le 24 juillet contre le Maroc et le 27 juillet face à l'Ukraine s’il venait à être appelé pour disputer les Jeux Olympiques avec le Maroc U23. Son possible mariage avec Sainté pourrait s’accélérer grâce aux conseils de Benjamin Bouchouari et Aïmen Moueffek, déjà pensionnaires de l'ASSE depuis respectivement deux et quatre saisons.

À noter que Maouhoub est également suivi par un autre club de l’Hexagone, Bastia, dernier 13e de Ligue 2, toujours selon les informations de Soccer212.

Maroc : Mehdi Maouhoub ciblé par un monument du foot français
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.