Marouane Chamakh bloqué par le phénomène Van Persie à la pointe de l’attaque d’Arsenal, pense à l’avenir et se confie au journal régional Sud Ouest dans une interview. Si cette année, il ne peut espérer grand chose : « Bien sûr je voudrais jouer mais je suis victime d’un schéma tactique qui privilégie un seul attaquant. Je me retrouve face à un Robin van Persie « pourri » de talent. C’est un joueur de classe mondiale pour moi et en ce moment il marche sur l’eau. J’apprends beaucoup avec lui et je ne comprendrais pas qu’on l’enlève pour me donner sa place« . Van Persie, pourtant blessé en début d’année a marqué 34 buts sous le maillots d’Arsenal en 2011… Pour Marouane Chamakh, pas question de partir cet hiver, mais en juin prochain, si rien n’a changé, il faudra réagir « J’ai 27 ans, je suis un compétiteur, j’ai envie de jouer, j’accepte beaucoup de choses ici parce que cela fonctionne. Mais je ne peux pas vivre cette situation éternellement. Je prendrai des décisions ce printemps. » avec en derniers recours un possible retour à Bordeaux en France : « Je pèserai le pour et le contre. Si je pars d’ici, je prendrai cette possibilité en considération. »