Alors que le championnat algérien connait des remouds en raison de l’insolvabilité de la quasi-totalité des clubs professionnels après deux bilans comptables, le commissaire aux comptes du MC Alger a refusé de certifier le bilan 2011. Il a par ailleurs sommé le conseil d’administration de la formation algéroise de procéder à la recapitalisation de la sociétés sportives par actions (SSPA,) sous peine de saisine de la justice. Ainsi menacé de dépôt de bilan, le MCA vit donc des heures délicates. Mais, le ciel pourrait très prochainement s’éclaircir pour le club et ses supporters avec l’arrivée d’Eddir Loungar à la présidence, indique Le Quotidien d’Oran. PDG auvergnat à la tête d’une Holding de 46 sociétés, l’homme d’affaires franco-algérien a promis de renflouer les caisses du club à hauteur de 10 millions d’euros s’il en prend les rênes. Reste désormais à convaincre les actuels propriétaires de lui céder suffisamment de parts pour qu’il prenne le contrôle d’un club au bord de la banqueroute.