Malgré ses envies de départ suite à sa relégation sur le banc, Islam Slimani a dû se résoudre à rester à l’AS Monaco cet hiver, où il est prêté par Leicester. En cause : la gourmandise des dirigeants de l’ASM, qui exigeaient un dédommagement financier pour mettre fin au prêt de manière anticipée, mais aussi l’appétit des dirigeants des Foxes.

D’après France Football, il a ainsi été demandé aux prétendants de l’attaquant, comme Tottenham, qu’il fallait débourser 7 M€ pour obtenir l’Algérien 5 mois en prêt (4,5 M€ pour l’ASM et 2,5 M€ pour Leicester) ! Dans les derniers jours du mercato, c’est un montant de 5 M€ qui a été réclamé à l’Inter Milan. Des sommes dissuasives pour un simple prêt…